Le VSEO ou l’importance du référencement vidéo sur Internet

Calypso-webmarketing-référencement-vidéo-nouméa-nouvelle-calédonie

Depuis quelques années déjà la vidéo est devenue L’OUTIL marketing pour mettre en avant son entreprise, son produit ou son service. 

En revanche, de nos jours il existe un comportement de plus en plus inefficace autour de la vidéo : loin d’être optimisée pour réellement être vue, la majorité des vidéos sont aujourd’hui produites sans aucun travail en post-production

De belles images sont importantes, mais s’arrêter au montage implique presque toujours une perte importante de vues et de visibilité

Comme pour un site Internet, le référencement d’une vidéo, cela se travaille. Bienvenue dans le monde du VSEO, la “video search engin optimization”. 

Les débuts du référencement vidéo sur Internet 

Les débuts sont à chercher du côté de Google, qui comme souvent, met de plus en plus l’internaute au coeur de sa stratégie des mises à jours de son algorithme. Autrement dit, pour Google, l’internaute est roi, et il faut lui fournir des résultats de recherche pertinentes. 

Avec le lancement de l’algorithme Hummingbird en 2014 le référencement est devenu primordial. En français cet algorithme s’appelle Colibri – pour ceux qui ne le savent pas, Google utilise depuis toujours des noms de petits animaux mignons pour nous faire oublier la complexité du système. Vous retrouverez dans la liste des algorithmes Google également Panda ou Penguin.

Le renforcement du référencement naturel

Ce nouvel algorithme a renforcé le référencement naturel, le référencement sur les réseaux sociaux, le référencement payant, et notamment le référencement vidéo, ce qui nous intéresse dans cet article.

Regardons ensemble comment les vidéos sont aujourd’hui référencées sur Google :

calypso-webmarketing-référencement-video-nouméa

Dans cet exemple, nous avons fait une recherche du mot clé “chaton”. Comme vous voyez, au-dessus des résultats de recherche textuels se placent les résultats vidéos.

Extrêmement visible en occupant quasiment un tiers des résultats affichés, avec une vignette et un titre mis en avant, les vidéos attirent bien plus l’oeil de l’internaute que les résultats habituels, placés en dessous.

Mais comment ces vidéos ont fait pour être affichées en toute première position ?

A quoi sert le VSEO – le référencement vidéo ? 

Tout comme le référencement d’un site Internet traditionnel, celui d’une vidéo sert toujours à améliorer sa visibilité sur Internet

En effet, votre vidéo, aussi belle qu’elle soit, ne vous apportera pas de retombées si personne ne peut la voir sur le web. 

Mettons d’abord à plat à quoi sert une vidéo dans la stratégie de communication d’une entreprise.

Aujourd’hui, la vidéo représente environ 80% du trafic sur Internet (selon les différentes sources ce chiffre varie de quelques pourcent). 

C’est alors le média idéal pour transmettre un message et pour engager les internautes

Comme la mémorisation du contenu vidéo est supérieur à celui d’un message textuel, la vidéo est alors un outil ludique pour informer, une aide à la décision d’achat et un vrai gain en visibilité quand elle devient virale sur les réseaux sociaux

La puissance de Youtube dans le référencement d’une vidéo

Peu de personnes le savent, mais Youtube, appartenant à Google, est devenu le deuxième moteur de recherche dans le monde. Comme lors d’une requête sur Google, Youtube vise à fournir des résultats de recherche les plus pertinents possibles aux internautes, il est alors, plus que jamais, important de correctement positionner et référencer sa vidéo. 

Incroyable mais vrai, aujourd’hui Youtube se décline en 61 langues dans 75 pays, avec plus 100 heures de vidéos mises en ligne chaque jour, et, selon une statistique publiée en avril 2018, 1,8 milliard visiteurs par mois. 

Quelques astuces comment bien optimiser son référencement sur Youtube

Comment alors optimiser son référencement vidéo ? Quelques astuces très simples sont à respecter en ce qui concerne les métadonnées de votre vidéo : 

  1. Le bon nom du fichier : un bon nom du fichier Youtube contient le titre avec des mots-clés pertinents, le nom de votre société ainsi qu’un repère géographique (par exemple “Nouméa” ou “Nouvelle-Calédonie”). Les mots doivent être reliés par des traits d’union. 
  2. Le titre de votre vidéo : le titre de votre vidéo doit contenir les mots-clés les plus pertinents concernant son contenu. Ne donnez pas un titre artificiel à votre vidéo juste pour obtenir plus de cliques – Youtube sanctionne fortement les vidéos qui ont une durée de visionnage faible. Si un internaute regarde votre vidéo uniquement pendant quelques secondes et s’en lasse rapidement car le titre ne correspond pas au contenu. Un titre idéal comporte environ 60 caractères.
  3. La description : c’est en effet la description de vidéo qui fera toute la différence pour votre référencement vidéo. Pensez à rédiger un texte d’environ 600 à 800 caractères, en plaçant le titre de la vidéo ainsi tous les mots-clés du contenu dans un texte rédigé dans un français correct. A la fin de votre description, placez tous vos réseaux sociaux avec les liens URL correspondant ainsi que des appels à l’action (“Abonnez-vous à notre chaîne !”), afin que l’internaute puisse rester en contact avec vous. 
  4. La catégorie choisie : dans le beta studio de Youtube, vous avez dans les paramètres avancés la possibilité d’attacher votre vidéo à une catégorie (par exemple “films et animations”, “auto/moto”, “musique” ou encore “science et technologie”). Choisissez bien la catégorie à laquelle votre vidéo correspond, car cela permettra à Youtube d’identifier votre audience à laquelle votre vidéo sera présentée.
  5. Les tags ajoutés : tout comme la catégorie choisie, l’intégration des tags permettra aux internautes de retrouver votre vidéo lors d’une requête sur Youtube. Autrement dit, les tags que vous décidez de rajouter à votre vidéo doivent reprendre vos mots-clés. Plus vos tags sont pertinents, plus votre vidéo remontera dans les résultats de recherche. Séparez vos tags en appuyant sur la touche “espace” de votre clavier.
  6. Les transcriptions et sous-titres : touchez une audience plus vaste sur Internet en transcrivant vos vidéos ! Dites-vous que plus votre vidéo sera facile à comprendre, plus elle sera partagée et vue sur Internet. De même, les transcriptions permettent de toucher à un public large en incluant des personnes avec une déficience auditive. Le sous-titrage des vidéos sur Youtube s’est beaucoup amélioré avec le temps, et même si vous y trouvez des erreurs vous pouvez à tout moment modifier le sous-titrage proposé. Si vous touchez un public à l’international, pourquoi pas traduire votre vidéo en anglais ? L’optique est toujours la même : plus une vidéo est accessible, mieux elle sera référencée. 
  7. Les interactions optimisées : les interactions optimisées sur vos vidéos sont également à personnaliser dans le Studio Beta. Plus vous permettez l’interaction avec vos internautes, mieux votre vidéo sera positionnée. Youtube, tout comme Facebook, est un réseau social : permettrez donc à vos internautes de laisser un commentaire en dessous de vos vidéos, d’évaluer la vidéo avec un “j’aime” ou un “je n’aime pas”, ainsi que la possibilité d’intégration de votre vidéo sur d’autres sites (on parlera des backlinks à la fin de cet article).
  8. Vos playlistes : en créant des playlistes sur votre chaîne, à savoir des catégories de types de vidéos, vous allez faciliter la navigation entre vos vidéos aux internautes. Également, les playlistes vont vous permettre de faire du vrai storytelling. Imaginons que vous avez une société de transport des personnes et vous proposez sur votre chaine différentes vidéos (des vidéos promotionnelles, des témoignages de vos clients, des bandes d’annonces, des présentations de tours personnalisés…). Classez alors vos vidéos dans chaque catégorie, afin que la recherche de contenu soit simple et efficace. 
  9. La vignette personnalisée : quand vous allez uploader votre vidéo sur Youtube, le site vous proposera des vignettes miniatures (c’est-à-dire un aperçu de votre vidéo en image) générées automatiquement. Souvent ces miniatures auto-générées ne sont pas efficaces, et ne reflètes pas forcément l’image que vous souhaitez montrer à vos internautes à première vue. Youtube propose alors de vérifier votre chaîne et vous contactera soit par un appel, soit par l’envoi d’un sms. Une fois votre compte vérifié, vous aurez la possibilité d’importer votre propre miniature. Faites bien attention à sa taille et la résolution d’image. Une bonne miniature sur Youtube a une résolution de 1280×720 pixels (donc un format 16:9) avec une largeur minimale de 640 pixels, ne doit pas dépasser 2 Mo, et est uploadée dans un format jpg ou png.

Travailler ses liens externes ou l’importances des backlinks 

Tout comme pour une stratégie SEO traditionnelle pour un site Internet, les backlinks sont particulièrement importants pour le référencement de votre vidéo. Rappelons rapidement à quoi servent les backlinks dans du SEO d’un site Internet :

Un backlink est un lien entrant qui pointe vers un site Internet spécifique, incrusté dans le contenu d’un autre site, un réseaux social ou autre. Plus le lien de votre site Internet est partagé sur des sites pertinents (attention aux faux usages !), plus Google considère que votre contenu est un contenu de qualité pour les internautes. Avec des backlinks pertinents votre site va améliorer son référencement naturel.

Il est alors logique que vos backlinks de vidéos fonctionnent de la même manière. Plus votre vidéo est ludique, intéressante et originale, plus elle sera partagée sur Internet, plus vous gagnerez en backlinks vers elle. 

Vous devez alors veiller à publier votre vidéo en dehors de Youtube, sur votre site Internet, sur vos réseaux sociaux ou dans vos articles de blogs, afin d’inciter vos clients de faire de même. D’où l’intérêt d’y intégrer des appel à action afin de pousser vos internautes de partager votre vidéo.

L’indexation vidéo : les sitemaps Google et les balises schema.org

Nous allons reprendre un site Internet traditionnel comme exemple : un sitemap est un fichier qui indique aux moteurs de recherche le plan d’un site web. Ainsi, le crawler de Google peut d’une manière très efficace et intelligente retrouver tout le contenu disponible afin de le proposer dans les résultats de recherche lors d’une requête.

Il existe plusieurs types de sitemaps, dont les sitemaps de sites, photos ou vidéos. 

Pour les sites Internet qui référence uniquement des vidéos, un sitemaps va alors indexer leurs contenus (comme le titre ou la description).

Pour aller plus loin, les balises schema.org (des balises de données structurées) vont permettre aux moteurs de recherche comme Google de retrouver encore plus d’informations concernant le contenu proposé. 

Pour ajouter ces données structurées à vos vidéos, vous devez intégrer du code HTML sur votre site Internet (attention, quelques balises sont obligatoires tels que le titre (name), la description (description), l’URL de la vignette (thumbnail URL) et la date à laquelle la vidéo a été publiée (uploaddate). 

D’autres propriétés sont recommandées, tels que le lien URL qui renvoie au fichier vidéo (contentUrl), la durée de la vidéo (duration), le lien URL qui renvoie vers le lecteur de la vidéo (embedUrl) ou le nombre de visionnage de la vidéo (interactionCount).

Que faut-il alors faire maintenant ?

Quoi qu’il arrive, votre vidéo doit, dans tous les cas, être parfaitement référencée et indexée sur Internet afin d’être efficace. 

Pensez alors la prochaine fois à travailler correctement votre vidéo une fois mise en ligne, car votre stratégie est très certainement liée à un maximum de vus et de partages. 

Faire une vidéo pour soi, c’est sympa, mais une vidéo réellement conçue pour vos clients, c’est encore mieux : au lieu d’être une dépense “inutile” qui vous n’apportera rien, elle sera un vrai investissement pour booster votre entreprise.

Disons qu’une première étape est déjà la prise de conscience, que le travail autour de la vidéo ne s’arrête pas au montage (qui doit, et ça c’est certain, être fait par un professionnel). Une fois publié, vous devez encore investir quelques petites heures de travail afin qu’elle devienne réellement efficace pour votre entreprise.

Si vous avez des doutes n’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons très certainement vous orienter dans votre stratégie marketing vidéo !

Votre Calypso